Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SAUVONS LE BOIS DE BOULOGNE

SAUVONS LE BOIS DE BOULOGNE

Contre le Centre d'Hébergement Allée des Fortifications, Porte de Passy

CENTRE D’HEBERGEMENT DE L’ALLEE DES FORTIFICATIONS : LE BOIS DE BOULOGNE ET LA SOLIDARITE VICTIMES D’UN PROJET POLITISÉ

CENTRE D’HEBERGEMENT DE L’ALLEE DES FORTIFICATIONS : LE BOIS DE BOULOGNE ET LA SOLIDARITE VICTIMES D’UN PROJET POLITISÉ

CENTRE D’HEBERGEMENT DE L’ALLEE DES FORTIFICATIONS : LE BOIS DE BOULOGNE ET LA SOLIDARITE VICTIMES D’UN PROJET POLITISÉ

La Coordination pour la Sauvegarde du Bois de Boulogne n’a pas pu s’exprimer lors de la réunion d’information organisée à l’Université Paris-Dauphine, à la demande de la Ville de Paris et qui a été interrompue sur décision du Président de l’Université.

La raison officiellement invoquée a été l’impossibilité d’assurer la sécurité face à l’afflux de participants qui ne pouvaient rentrer faute de place et à la difficulté d’assurer un débat dans des conditions jugées sereines.

Les associations de défense du Bois de Boulogne regrettent naturellement que le débat n’ait pu avoir lieu et déplorent de ne pas avoir pu défendre leurs convictions et leurs propositions.

Si elles avaient pu s’exprimer, elles auraient d’abord souligné à quel point cette réunion publique d’information, et non de concertation, venait tard puisque, le permis de construire ayant été délivré quelques jours avant la réunion, il ne pouvait s’agir que d’enregistrer une décision unilatérale.

Depuis qu’elles ont eu connaissance du projet, uniquement par la presse, les associations de défense du Bois de Boulogne appellent tout à la fois à respecter le Bois de Boulogne, espace vert public et à respecter la solidarité que tout arrondissement doit aux plus démunis.

Ce projet ayant été voulu politique dès le départ, il a été politisé à l’excès, sans que ses promoteurs s’appuient sur les associations, sans que les habitants concernés soient consultés, sans que les Parisiens dont le Bois de Boulogne est le lieu de promenade soient informés.

A différentes reprises, les associations de défense du Bois de Boulogne ont confirmé aux différents décideurs publics qu’elles se tenaient prêtes à contribuer à la recherche de solutions alternatives, respectueuses tout à la fois de l’environnement et de la solidarité.

Leur appel n’a jamais été entendu.

Les associations de défense du Bois de Boulogne continueront à défendre l’intégrité du Bois de Boulogne. Elles ont déjà engagé des recours contre la convention d’occupation du domaine public dans cet espace protégé. Elles engageront des recours contre le permis de construire.

Dans le même temps, les associations de défense du Bois de Boulogne proposent à l’Association Aurore d’ouvrir avec elles un dialogue civil, dépolitisé, afin de faire prévaloir le respect mutuel et le sens des responsabilités de chacun.

Partager cet article

Commenter cet article

ALABAU 04/04/2016 11:41

Violation de la loi du 19 avril 1919:zone inconstructible. Mais la loi on s'en fout, les procédures vont durer des années et pendant ce temps là on fait ce qu'on veut.